Christine And The Queens

Christine and The Queens - Graines de Pissenlit

Christine And The Queens, Auteur, Compositeur et Interprète qui ne ressemble à personne !

La « Rencontre » : Pour être honnête avec vous, cela ne fait que depuis la fin de l’année que je m’intéresse à Christine And the Queens, auparavant, j’avais juste entendue quelque bout de sa chanson « Christine » à la radio sans vraiment accrocher. Et une nuit lors d’une de mes insomnies, je suis tombée par hasard sur la rediffusion de son concert au Zénith. Elle interprétée son titre , « Chaleur Humaine ». Elle se trouvait là, non pas sur la scène mais dans la fosse en train de se frayer un chemin tranquillement au milieu du public. Cette mise en scène m’a scotché, sa chanson prenait tout son sens … Je n’ai pas pu décrocher ! Néanmoins, suite à ce concert, j’en suis restée là. Il m’en fallait plus me convaincre, et oui Madame Christine ! Puis quelques mois plus tard, en regardant Les Victoires de la Musique, qui c’est qui v’la ti pas ??? Christine And the Queens, qui ce soir là, a interprétée « Intranquillité » , seule sur la scène, face à son micro en bougeant comme Michael Jackson … Là, elle m’avait eu, j’étais bluffée !! Par contre Christine, je t’ai vue deux fois en live et à chaque fois tu étais toute seule … C’est bien Christine And The Queens, non ? Où sont les Queens dans ce cas, qui sont elles … ?? C’est quoi l’arnaque ? Que devons nous comprendre, s’agit il d’une de tes subtilités pour nous faire comprendre que tu es la seule interprète mais que vous êtes plusieurs à l’intérieur ou quoi ? Je ne comprends pas trop, là … Quelques jours plus tard, Christine a répondue gentiment à ma question lors d’une interview sur Canal+ (Comme quoi, il suffisait juste de demander !) Alors pour la petite histoire, le nom de scène de Héloïse Letissier est Christine And The Queens car quand elle vivait à Londres, elle fit connaissance de travestis dans un cabaret queer. Cette rencontre qui s’est transformée en une belle amitié, lui a permis de se libérer totalement, ce qui lui vaut aujourd’hui, d’être la performeuse, auteur et compositeur qui ne ressemble à personne. Christine a donc tout naturellement emmenée « virtuellement » avec elle ses Queens dans son aventure artistique. D’où Christine And The Queens !  Elle est décidément trop cool en plus la Christine !

Beaucoup disent que ses paroles ne pas sont pas toujours très compréhensibles, bon, je l’admets, j’adore son album « Chaleur Humaine  » Edition Collector, et j’ai beau l’écouter en boucle, je ne suis pas sûre d’avoir bien compris le sens de certaines de ses chansons … Alors c’est clair, c’est un peu, BEAUCOUP subtil par moment, mais au moins elle a le mérite de nous faire réfléchir la Christine et c’est aussi ce qui fait son charme !

Pour ceux qui ont déjà entendus mais toujours pas écoutés Christine and The Queens, essayez au moins, elle vaut le détour ! Voici le live qui m’a fait basculer : Victoires de la Musique 2016, « Intranquilité » qui suite aux attentats du 13 novembre, prenait tout son sens …(enfin, si j’ai bien tout saisie … 😉 )

Logo Graines de Pissenlit